• Si vous ne comprenez pas Sarko, sentez-le!

    Le ministre candidat à l'élection présidentielle, M. Nicolas Sarkozy, a visité Perpignan. Nous passerons sur quelques détails de cette visite surprise, et sur les raisons de cette discrétion au départ de la visite. Si vous êtes intéressés de les connaître, vous pouvez lire cet article du Monde.

    Signalons juste qu'il y environ deux ans, une rixe entre jeunes avait dégénéré en conflit massif entre Maghrébins et Gitans de cette ville. La surmédiatisation et les interprétations qui en ont été faites y étaient peut-être pour quelque chose. Puis, un an après ce conflit, M. Sarkozy était revenu sur les lieux, et sur ce blog nous en avions parlé, notamment du mécontentement de deux activistes locaux (un Maghrébin et un Gitan) de la façon dont le problème était traité, ou plutôt ne l'était pas, parce qu'ils se plaignaient de l'absence totale de soutien de leur action dans les quartiers auprès des jeunes. Ils avaient dit entre autres qu'ils attendaient plutôt le ministre chargé des affaires sociales plutôt que le ministre de l'intérieur.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Et enfin, presque deux ans après, M. Sarkozy est officiellement candidat à la présidence et il retourne à Perpignan. Nous avons relevé ce passage de l'article du Monde d'aujourd'hui :

    « Le débat démarre par un hommage d'une participante à Mme Dati : "Elle a réussi à nous faire sentir les choses que nous n'avions pas comprises, explique une jeune fille en dévoilant en partie le travail préalable de la conseillère de M. Sarkozy. »

    <o:p> </o:p>

    Etrange... les choses qu'on comprenait pas, on nous les fait sentir. Dans une campagne électorale... Descartes, tu nous manques !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :