• Relaxe pour le président de "La voix des Rroms"

     

     

    Poursuivi pour diffamation sur plainte de Médecins du Monde, le président de l'association "La voix des Rroms" a été relaxé aujourd'hui par la 17e chambre correctionnelle de Paris.

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Fariba Swinscoe
    Mercredi 19 Novembre 2008 à 14:08
    support!
    Vous avez tout notre support! Bon Chance!
    2
    duda
    Jeudi 20 Novembre 2008 à 22:47
    félicitations
    Bravo et que ton engagement sans failles et libre de toute pression continue !
    3
    melk
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 09:51
    bravo !
    Un pas vers la justice et donc une avancée positive.
    4
    odkali
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 23:42
    vous
    votre blog me touche et j'apprends à vous connaître. merci.j'ai mis en musique et texte ce que j'ai perçu. je ne mets pas mon lien car vous n'êtes une plateforme mais une belle page d'informations. si vous souhaitez l'écouter, avec plaisir. odkali
    5
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 14:56
    vous en musique
    vos mots je les ai mis en musique pour ne jamais les oublier. Merci
    6
    gavali
    Samedi 29 Novembre 2008 à 19:20
    bravo!
    Bravo, bien sûr! Les copains proches du président de la Voix des Rroms ont fêté l'évènement, espérant que les racistes et les non-racistes qui veulent réduire les Rroms à l'état d'enfants handicapés mentaux en leur imposant un insupportable paternalisme ne vont pas s'acharner. Mais à propos de justice, un article belge paru aujourd'hui a retenu mon attention. Décryptez bien les propos et dites-nous ce que vous en pensez: "29.11.08 - 12:36 Une mère rom qui mendie dans la rue avec son enfant de 4 ans ne peut être condamnée pour "esclavage" car "une telle conduite fait partie de la tradition culturelle d'un peuple" . C’est en tout cas la décision que vient de rendre la cour de Cassation italienne .... En première instance, cette mère rom, qui mendiait dans les rues, avec un bébé dans les bras et son enfant de quatre ans à ses côté, avait été condamnée à 6 ans de prison pour "réduction en esclavage" et "mauvais traitements" de son enfant. En appel, la peine avait été réduite à 5 ans, le juge n’ayant retenu contre elle que l'accusation d'esclavage. Un jugement que vient de donc de casser la cour de cassation, car dit la Cour on ne peut "criminaliser des conduites qui entrent dans la tradition culturelle d'un peuple". Elle estime également que l'accusation d'esclavage ne peut être retenue contre la mère car elle ne fait pas partie d'un gang d'exploitation de mineurs mais "mendie en raison de sa pauvreté" . Bon. La mère est relaxée par la Cour de Cassation italienne, nous nous en réjouissons. Mais c'est la "tradition culturelle rrom" qui ne va pas. Jésus, Bouddha, le Coran et d'autres traditions spirituelles ont toujours recommandé l'aumône, alors pourquoi en faire une tradition uniquement rrom? Donner quelque chose à l'être humain qui a faim est un devoir universel. Et si le racisme, la discrimination, la misère pousse l'être humain à mendier, ce n'est pas un geste traditionnel. C'est simplement l'envie de survivre. Avec ses enfants.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :