• Le Ministère de l'Intérieur nous a écrit, mais nous a-t-il répondu?

    Après multes relances auprès du Ministère de l'Intérieur, concernant le courrier que nous avions adressé à M. Nicolas Sarkozy, Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur et de l'aménagement du territoire (voir notre courrier ci-dessous), nous avons reçu une lettre, dont voici la teneur:


     


    République française


    Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire


     


    Paris, le 11 juillet 2006


     


    Monsieur,


    La correspondance du 27 juin dernier que vous avez adressée à Monsieur Nicolas SARKOZY, Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire, lui est bien parvenue.


    Le Ministre d'Etat m'a chargé de vous indiquer que les nombreuses contraintes de son emploi du temps ne lui permettent malheureusement pas de réserver une suite favorable à votre demande d'audience.


     Toutefois, compte tenu des faits que vous relatez, il m'a chargé de transmettre votre lettre au service concerné pour un examen attentif et approprié.


    A l'issue de cet examen, vous ne manquerez pas d'être tenu informé de la suite qui pourra être réservé à votre démarche.


    Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.


     


    Signée par Samuel FRINGANT, chef adjoint de cabinet


    -----


    Tout commentaire sur cette lettre sera le bienvenu et nous éclairera dans les suites que nous comptons donner à cet échange. D'ores et déjà, l'association "La Voix des Rroms", qui avait demandé une audience estime que:


    - sa demande, pourtant légitime, reste sans réponse de la part du Ministre


    - les contraintes de l'emploi du temps du Ministre, - que nous connaissons, - ne nous semblent pas s'opposer à ce qu'un responsable du Ministère pouvant discuter sur l'ensemble des sujets que nous avons évoqués dans notre courrier, puisse nous recevoir. Tel n'est pas le cas en l'espèce, puisque le "service cooncerné" dont il est fait mention dans le courrier du Ministère n'a pas le mandat pour traiter l'ensemble de nos demandes. En effet, par téléphone nous avons appris qu'il s'agit de la DGPN (Direction Générale de la Police Nationale).


    Enfin, concernant le rapatriement du corps de Vilhelm, dont nous avions demandé la prise en charge par l'Etat, nous vous informons que la solidarité a pris le relais. La famille Covaci est actuellement en Roumanie pour donner l'adieu à son fils et lui offrir une sépulture digne. Elle sera bientôt de retour, pour continuer à se battre jusqu'à ce que la vérité sorte au grand jour et que justice soit faite. "La Voix des Rroms" reste à ses côtés dans ce combat.


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :