• La Yougoslavie socialiste et ses Rroms

    Yachko, un Rrom de Yougoslavie se décida d'adhérer au parti unique de Tito.

    Tout content du pas qu'il avait fait, il va, enthousiaste, à la première réunion du parti. Le secrétaire de l'organisation base du parti fait un discours, où il explique le fonctionnement du pays à travers la métaphore d'un train:

    "Notre parti est la locomotive de ce train qu'est la Yougoslavie. Elle est la force qui fait le train avancer, suivie de tous les peuples frères de notre fédération: Les Serbes, qui sont la première voiture du train, les Croates, deuxième voiture, les Slovènes, troisième voiture..." et il énumère ainsi tous les peuples des Républiques yougoslaves, avant de terminer par:

    "Enfin, la dernière voiture du train, la plus lourde, qui empêche l'avancement du train, ce sont les Rroms". Yachko, jusque là dans le rêve, imaginant ce train qui avançait, se réveille d'un coup. "Merde, - pense-t-il, pourquoi il dit ça, le secrétaire?". Mais il n'ose pas poser la question, et encore moins contredire le secrétaire. La réunion finie, il rentre à la maison, triste. Sa femme s'étonne de ce changement d'humeur total de son mari, avant et après la réunion.

    "Qu'y a-t-il?" - demande-t-elle à son mari. Yachko lui raconte comment la réunion s'est passé, et lui dit qu'il a été très blessé des paroles du secrétaire.

    "Mais c'est pour ça que tu t'attristes ainsi? - dit la femme, - mais heureusement que nous étions et sommes toujours là pour empêcher tant que faire se peut ce train; sinon, il aurait péri dans Dieu sait quel abîme depuis longtemps ».

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :