• Il doit bien y avoir des solutions!

    Ce n'est pas pour le simple plaisir d'y croire, mais dans un pays comme la France, qui compte 60 millions d'habitants, parmi lesquels environ un demi million de Rroms (en incluant, bien sûr, nos cousins Mânouches et Gitanes), la présence de 6-7 mille Rroms en situation précaire, car précarisés, n'est pas le problème le plus compliqué à résorber.

    Le député-maire de Vénissieux semble avoir compris cela, comme d'autres élus d'ailleurs. La particularité réside en ce qu'il a exactement la même analyse que "La voix des Rroms". dans une lettre adressée au premier ministre, il écrit: "Il faut travailler à des projets individuels pour une installation durable ou saisonnière en France sans écarter l'hypothèse du retour des cas qui seraient réellement volontaires".

    On ne sait pas si notre travail de sensibilisation et de proposition y est pour quelque chose, mais qu'importe! A partir du moment où cette proposition rejoint celle que nous avançons depuis toujours, nous serions encore plus contents si nous n'y sommes pour rien. Cela montrerait que c'est tout simplement la logique qui veut qu'on voie ainsi la chose.




    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :