• Hortefeux égal à lui même

    Eh oui...

    Ce n'est pas le changement des années qui le changera. 

    Il a fait fort. Lorsqu'il a pris ses fonctions au ministère de l'immigration et de l'identité nationale au milieu de 2007, il disait que ce serait un job difficile d'atteindre les chiffres, parce qu'en 2006 parmi les expulsés il y avait un tiers de Roumains et de Bulgares (en fait, des Rroms de ces pays) et que désormais ils étaient citoyens européens. Mais quoi, vous l'avez pris pour un débile? Il ne l'est pas! Quant au peuple qui l'entend, celui-ci peut bien être un peu imbécile. De Gaulle ne disait-il pas que les Français sont des veaux? Bon, le temps a passé, mais le temps ne fait pas des veaux des êtres raisonnables, tout au plus ils seraient devenus boeufs. Et c'est sur la base de cette analyse que M. Brice Hortefeux continuera à expulser les Rroms Roumains et Bulgares. Mieux, et plus que les autres avant lui:

    En 2007, la proportion de 33% de Roumains et de Bulgares est maintenue, et (bizarrement?) les quelques 6000 Rroms de ces deux pays qui ont immigré en France s'y trouvent toujours en 2008.

    En 2008, ce sont toujours environ 33% de retours volontaires parmi les "irréguliers" qui sont rentrés chez eux, mais ils sont beaucoup plus nombreux et on dit aussi qu'ils sont essentiellement des Roumains et des Bulgares. L'aide humanitaire au retour volontaire, nous vous en avions déjà parlé ici. Si vous avez raté ce billet là, il suffit de faire une recherche sur le champ "recherche" à gauche de cette page. Elle pourra bien aboutir sur une montée considérable du racisme contre les Rroms, semblable à ce qu'on observe en Italie, car une fois de plus les agents de l'Etat français harcèlent les Rroms pour qu'ils acceptent cette aide humanitaire au retour volontaire, souvent sous escorte policière et le contribuable français de base pensera: "est-ce pour ça que je paie des impôts?". Car un contribuable de base ne se pose pas forcément la question de savoir combien coûtent tous les fonctionnaires embauchés pour ce sale boulot, le transport et autres frais de ce type, par rapport au 300 euros que touche un Rrom, parfois sous la contrainte.

    En tout cas, M. Hortefeux sera désormais ministre des affaires sociales. Il faut dire qu'il a une expérience en la matière, avec la gestion de la fameuse "aide humanitaire au retour volontaire", - des peanuts machiavéliques pour un aller obligatoire et un retour volontaire en France. 

    Mais où était-il caché ce génie qu'aucun auparavant n'avait remarqué? 

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :