• Délinquant, donc tzigane et même nomade "sédentarisé"

    Voici une dépêche AFP reprise par leparisien.fr aujourd'hui:

    "Frankie Hornec, 19 ans, en cavale, fils de Marc Hornec, soupçonné d'être l'un des «parrains» du milieu parisien, a été arrêté samedi dans le sud de la France et écroué, a-t-on appris dimanche auprès de la gendarmerie.
    <btn_p></btn_p>


    Il a été interpellé vers 13H00 à la sortie d'un centre commercial à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritime) par les gendarmes de l'office central de lutte contre la délinquance itinérante et des effectifs cannois, a précisé l'officier presse, confirmant une information du Parisien dimanche. <btn_noimpr> </btn_noimpr>

    <script type="text/javascript"> sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/evenement/tourdefrance_article sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250 sas_target=''; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target); </script><script xsrc="http://www.smartadserver.com/call/pubj/2358/16838/1278/S/432896392/?"></script>
    Arrêté en février 2008 dans le Val-d'Oise avec sa mère et son père recherché depuis 2005, puis remis en liberté sous contrôle judiciaire après avoir été mis en examen pour «vol en bande organisée», il était sous le coup d'un mandat d'arrêt parisien depuis la fin juin.

    «Il a été déféré samedi soir devant le parquet de Grasse (Alpes-Maritime) et écroué à Grasse dans la nuit», selon la gendarmerie.


    Marc Hornec, déjà tombé pour trafic de stupéfiants et violences, a été condamné en juin 2008 à Amiens à dix ans de prison pour association de malfaiteurs et vols. Il a écopé en juillet 2008 à Créteil de trois ans de prison pour extorsion et blanchiment.


    Les frères Hornec, Marc, Mario et Jean-Claude, des tziganes sédentarisés de l'Est parisien, ont souvent été taxés de «parrains» de la pègre parisienne par les policiers, qui les soupçonnent d'avoir bâti un empire à partir de blanchiment d'argent, trafic de machines à sous et de drogue
    ."

     

    Remarquez bien comment les Hornec sont présentés: "des tziganes sédentarisés de l'Est parisien". Les Hornec sont des Yéniches, un peuple qui n'a pas grand chose à voir avec les Rroms, et que vous pouvez découvrir dans une certaine mesure dans cet article de Wikipedia. Les derniers vrais "tziganes" (athigganoi) ont disparu au 11e-12e siècles, presqu'au même moment où 53.000 habitants de Kannauj en Inde étaient déportés par le Sultan Mahmoud de Ghazni pour former environ un siècle plus tard le peuple rrom. Nous ne savons pas donc ce que "tzigane" veut dire, et en effet, le mot ne veut pas dire grand-chose (voir la partie gauche de ce site). Ceci dit, dans le contexte de la dépêche, on voit bien à quoi "tzigane" fait référence, puisqu'on parle de délinquance et de "tziganes sédentarisés". Allez savoir quand les Hornec ont été sédentarisés... peut-être il y a 4-5 générations, comme beaucoup d'Italiens, de Français, de Kabyles... mais bon, pour ceux-là, on a oublié qu'ils ont été sédentarisés il y a 2-3 siècles. En revanche, on n'oublie pas que les "tziganes" ont été "sédentarisés", même si cela peut faire 1000 ans. Vous pensez bien, sinon, l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante ne serait pas compétent. Il n'y a pas de race, ni de racisme en France! C'est juste qu'il y a des "itinérants sédentarisés" qui justifient l'existence d'un service policier "spécial tziganes".


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gavali
    Mardi 7 Octobre 2008 à 19:09
    tzigane donc criminel
    moi qui suis une vieille intello (il en faut bien quelques uns quand même) j'ai étudié les classifications des populations en Inde rédigées par les colonisateurs anglais: ils ont inventé les "castes criminelles". Oui c'est comme ça, si tu naîs dans cette caste même si tu n'a jamais volé un haricot tu es un criminel. On est bien partis pour faire ça des Rroms, regardez l'Italie. Et en douce France c'est presque la même chose: allez à la rubrique "minorités" de notre blog et lisez ce que j'ai trouvé dans "La Dépêche", édition de Toulouse. Un inconnu aurait tenté de violer une dame, on n'a ni sa description ni témoins, mais c'est probablement 3un Rrom ou quelqu'un de l'Est". Ben voilà, entre "déchet radioactif" (selon le préfet Machinchose -ou sous-préfet mais ça revient au même) et criminel même sans description ni témoignage,on fait bien partie d'une caste criminelle,n'est-ce pas Saimir?
    2
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:43
    simple question de classe
    Nos délinquants ont besoin de formation. Ils ne savent pas faire. Ils font dans des domaines qui ne marchent pas, ou plus, par rapport à d'autres. Nos délinquants "tsiganes" devraient apprendre la vraie délinquance en col blanc, dans le cadre d'institutions, d'associations, de médias etc. Avec ce type de délinquance, non seulement ils gagneraient plus d'argent mais ils feraient aussi carrière et deviendraient des célébrités.
    3
    Jeudi 9 Octobre 2008 à 16:53
    KOSOVAR
    NOUS LES LES ROM ON SAPELL LES KOSOVAR AUSSI NOU ENFAITE DAN LE EUROP ON SAPELL PARTOUT LES KOSOVAR SURTOUT AU FRANCE
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :