• concert gratuit de musique rrom

    COLLECTIF SOUMNAKAI "sumnakaj" (musiciens + dj)

    <o:p> </o:p>

    CONCERT DE MUSIQUE RROM DE ROUMANIE
     
    Samedi 15 sept. 2007
    à 20:00 au Pix Bar
    entrée gratuite
     
    Adresse:
    49 rue pixerecourt (M° place des fetes ou telegraphe)
    Paris, 75020


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Septembre 2007 à 03:11
    hello voxrromorum
    ton blog demande a être parcourrut, j'ai appris beaucoup en seulement 10 minutes
    2
    Samedi 22 Septembre 2007 à 09:31
    RRom ave 2r
    Bonjour et bravo pour ce blog fort interessant.Une question me "turlupine". RROM avec 2 R est un terme que l'on ne connaissait pas ou peu il y a dix ans. Je suppose que la mode des intellectuels Roma d'Europe Centrale est passée par là. Mais pourquoi l'imposer à tous les groupes? Merci et bien amicalement
    3
    Samedi 22 Septembre 2007 à 12:05
    pourqoui Rrom
    Bonjour Yvon. Ton appréciation positive du blog nous va d'autant plus droit au coeur que nous aussi, nous trouvons très bien ton travail. Tu poses la question du double R. Elle est liée à celle de l'usage du mot "Rrom" soit pour l'ensemble de notre peuple, y compris les Gitanes d'Espagne (ou Kalés), les Sintés et Manouches et nos frères du Royaume Uni ainsi qu'à tous les Rroms de l'Europe de l'Est, ou bien seulement à ces derniers. L'idéal pour désigner l'ensemble serait de rendre ses titres de noblesse au mot "Romanichel", comme cela se fait en Angleterre. Ce mot signifie simplement peuple rrom: Rromani sel. Hélas, cela est impossible parce que ce mot a été traîné dans la boue par des générations de Français. C'est pour ça que nous préférons suivre l'exemple des Gitanes, qui utilisent "Rrom" comme synonyme de "Gitanes" et inversement, chacun utilisant l'un des deux mots en fonction de ce qu'il est et avec qui il parle. Maintenant, pour ce qui est du double R, il a plusieurs raisons d'être, à commencer par la prononciation: en rromani, le "r" simple se prononce comme un "r" roulé et le "Rr" double peut avoir des tas de prononciations selon le parler considéré, à tel point que ces prononciations, transcrites dans les alphabets des langues majoritaires locales, peuvent être très différentes d'un endroit à l'autre: Rom en Hongrie, Hom en Croatie, Gom au Mexique, Hôn au Brésil. En rromani, l'écriture évidémment distingue ces deux phonèmes, mais le hasard a voulu que ce phonème se trouve aussi dans le nom même de notre peuple. C'est d'ailleurs pour ça que le Congrès de Varsovie a choisi de transcrire avec un double R (suivant ainsi une tradition qui remonte au 19e siècle), plutôt que d'utiliser un signe diacritique, comme cela avait été proposé par certains participants. Un diacritique aurait peut-être été acceptable pour un nom commun: cuillère, branche ou roue, mais il était exclu pour le nom de notre peuple lui-même, qui a vocation à être utilisé par les médias de toutes les langues, y compris ceux qui ne disposent pas de diacritique sur leurs claviers. La deuxième raison est que ce son provient d'un fond particulier aux langues indiennes et que "Rrom" vient de "Rromba", qui signifiait "artiste" en sanskrit. Il y a aussi une raison plus pragmatique: il s'agit d'éviter toute confusion avec les noms désignant la Roumanie et les Roumains, notamment en anglais, où on dit "Romania". Ceci est une question de bon sens et l'habitude informatique d'utiliser des abréviations limitées aux 2 ou 3 premières lettres du mot ne fait que la rendre plus indispensable. Ceci dit, chacun peut écrire avec un ou deux R, à condition de choisir en connaissant les raisons de ce choix et non pas par simple inertie. Il y a sur terre en en France beaucoup de noms ethniques et de noms propres qui ne correspondent pas à l'écriture des noms communs français et cela n'a jamais jusqu'à présent dérangé personne (usage du "x" en basque et en catalan, du "c'h" en bretton, sans parler des noms des Français d'outre-mer. Il n'y a donc pas de raison pour que l'oeil ne s'habitue pas au double R de "Rrom", sachant que la tolérance, de toute manière, est de règle. A ce propos, nous aimerions t'envoyer un exemplaire de la revue "Langues et cité" du ministère de la culture dont le numéro de juin était consacré à notre langue. Si ça t'intéresse, envoie-nous par e-mail une adresse postale. Amitiés,
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :