• Cher ministre, dormez-vous?

    Aujourd'hui, ça fait une semaine depuis que les Rroms ont manifesté contre les expulsions massives dont ils font l'objet, en parfaite violation du droit.

    Il y a une semaine, les policiers nous ont dit qu'il n'y avait personne au ministère de l'immigration pour nous recevoir. Mensonge éhonté d'un ministère qui n'a pas de courage. Mensonge, parce qu'on ne peut pas croire qu'un ministère soit complètement vide de ses fonctionnaires. Certes les fonctionnaires ont droit au week-end, mais pas l'Etat. Il y a toujours au moins un conseiller de permanence dans tout ministère, à n'importe quel moment.

    Puis, aujourd'hui nous avons la preuve que c'était bien un mensonge, puisque nous avons déposé une demande de rendez-vous qui, selon le chef du service de sécurité du ministère, serait sur le bureau du directeur du cabinet du ministre dès lundi 3 décembre (voir photo de cette lettre ci-dessous). Le ministère est-il resté vide toute cette semaine aussi? Mais alors qui s'occupe des rafles? Qui s'occupe de la réalisation de l'objectif chiffré de 25000 expulsions?

    Un mot vient à l'esprit face à ce silence: Honte!


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :