• Attendra-t-on la guerre pour intervenir?

    Sur le site fenetreeurope.com on a appris la mort d'un jeune rrom de 17 ans, qui a succombé aux coups de quatre hooligans dans la ville de Samokov, en Bulgarie. Un millier de Rroms ont protesté le 22 août pour manifester leur colère. Les partis nationalistes bulgares créent même des milices chargées de s'occuper des Rroms. L'article rapporte aussi des échauffourées entre des paysans hongrois et Rroms en Roumanie. Vous pouvez trouver cet article ICI .

    On se demande jusqu'où ça peut aller. Une chose est sûre, si on ne s'en occupe pas, on risque bien de voir exploser de véritables guerres. Lors des émeutes qui ont suivi l'effondrement des pyramides financières en Albanie en 1997, quand des bandes armées avaient pris le contrôle du pays, tout un quartier rrom du village Levan était menacé. A la guerre, comme à la guerre, les Rroms se sont armés eux-aussi et se sont défendus. Plus d'une dizaine sont morts les armes à la main, pour protéger leurs vies et celles de leurs enfants. C'était la guerre, il n'y avait plus de police, et donc c'était le seul choix. Si cette montée de racisme violent continue, il n'est pas impossible de voir des milices rroms aussi se mettre en place... et ce sera bien dommage car les institutions sont quand-même là. Et là, elles interviendront peut-être... pour écraser un peu plus les Rroms qui essairaient de se défendre?


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    nomade
    Dimanche 2 Septembre 2007 à 10:39
    Attendra-te-on la guerre pour intervenir ?
    Au moins les Rroms ne laisser pas faires . Mais il y as encor un longue route affaire
    2
    Dimanche 2 Septembre 2007 à 14:10
    mais ce n'est pas normal
    ce n'est pas normal qu'on soit obligés d'assurer nous-mêmes notre défense. Nous payons des impôts pour que la police nous protège autant que les autres. Et puis, ce n'est jamais bien qu'on se fasse justice soi-même, ça risque de se retourner contre nous...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :